[]

Accueil du site > Concerts > Compositeurs > Jean Langlais (1907-1991)

Jean Langlais (1907-1991)

PNG - 76.2 ko

Jean Langlais est né le 15 février 1907 à La Fontenelle, vil­lage bre­ton pro­che du Mont-Saint-Michel.

Aveugle dès l’âge de 2 ans, il fit ses études à l’Institut National des Jeunes Aveugles de Paris, où il étudia le piano, le vio­lon, l’écriture et l’orgue avec des pro­fes­seurs remar­qua­bles au pre­mier rang des­quels Albert Mahaut, un élève de César Franck, et André Marchal, le grand orga­niste sur­­nommé " l’aveu­gle aux doigts de lumière ".

Admis en 1927 au Conservatoire de Paris dans la classe d’orgue de Marcel Dupré en même temps qu’Olivier Messiaen, il obtint un 1er Prix d’orgue en 1930, puis, tra­­vaillant l’impro­vi­sa­tion avec Charles Tournemire, il rem­porta en 1931 le Grand Prix d’Exécution et d’Improvisation des Amis de l’Orgue. Il ter­mina ses études dans la classe de com­po­si­tion de Paul Dukas.

Professeur pen­dant 40 ans à l’Institut Na­tional des Jeunes Aveugles, il ensei­gna également à la Schola Cantorum de Paris où il forma entre 1961 et 1975 de nom­­breux dis­ci­ples fran­çais et étrangers.

Sa répu­ta­tion de péda­go­gue, d’impro­vi­sa­­teur et de concer­tiste attira des élèves de tou­tes les natio­na­li­tés, prin­ci­pa­le­ment des Etats-Unis où il donna 300 réci­tals entre 1952 et 1981

Nommé en 1945 orga­niste de Sainte-Clo­tilde, tri­bune illus­trée par César Franck et Charles Tournemire, il demeura 42 ans à ce poste qu’il quitta, en 1987, à l’occa­sion de ses 80 ans.

Compositeur pro­li­fi­que, son cata­lo­gue com­prend 254 œuvres répar­ties entre mu­­si­que sacrée, ins­tru­men­tale et vocale (avec 13 mes­ses, dont la Missa Salve Regina, la Messe Solennelle ou la Missa in Simplici­tate, très sou­vent exé­cu­tées lors d’offi­ces ou en concert), et musi­que pro­fane (mélo­­dies, concer­tos pour vio­lon­celle, cla­ve­cin, orgue).

Mais c’est sans doute à ses nom­breu­ses pages de musi­que pour orgue que Jean Langlais doit l’essen­tiel de sa noto­riété dans le monde musi­cal. Jean Langlais est mort à Paris, le 8 mai 1991, à l’âge de 84 ans.