[]

Accueil du site > Découvrir > Frédéric Pineau

Frédéric Pineau

JPEGChef et ensei­gnant pas­sionné, diplômé d’Etat et titu­laire du D.N.S.P.M. (Diplôme National Supérieur Professionnel de Musicien) en direc­tion d’ensem­bles vocaux depuis 2015, Frédéric Pineau a étudié au Conservatoire de Rouen où il est diplômé en direc­tion d’orches­tre et direc­tion de chœur. Il obtient en 2010 son CAPES d’Education musi­cale et chant cho­ral.

Il a étudié la direc­tion de chœur avec Catherine Simonpietri, dans le cadre du Pôle Supérieur 93, et a suivi les ensei­gne­ments de Paul Agnew, Daniel Bargier, Frieder Bernius, Nicolas Brochot, Philippe Caillard, Pierre Cao, Raphaël Pichon, Loïc Pierre et Lionel Sow. Il a béné­fi­cié des conseils de cha­cun d’eux et a acquis à leurs côtés la rigueur dans l’inter­pré­ta­tion des dif­fé­rents réper­toi­res pour chœur ainsi que pour orches­tre. Il a ainsi eu l’occa­sion de diri­ger des ensem­bles comme le chœur adulte de la Maîtrise de Notre-Dame de Paris, l’ensem­ble Pygmalion, le Kammerchor de Stuttgart, les chœurs de l’Orchestre de Paris ou le Czech Philharmonic Choir Brno.

Il est res­pon­sa­ble de la direc­tion musi­cale de la Maîtrise Guillaume le Conquérant à Saint-Saëns en Normandie (clas­ses à horai­res amé­na­gés à domi­nante vocale) ; en 2017, il crée le chœur de jeu­nes asso­cié à cette der­nière. Depuis 2013, il est pro­fes­seur de chant cho­ral au Conservatoire à Rayonnement Régional de Rueil- Malmaison, dans lequel il a créé le « chœur à l’école » ainsi que « le chœur d’étudiants ».

Après avoir été direc­teur musi­cal du chœur Symphonique puis du chœur Philharmonique du COGE (Chœurs et Orchestres des Grandes Ecoles à Paris) de 2012 à 2018, Frédéric Pineau assure actuel­le­ment et depuis 2012 la direc­tion musi­cale et artis­ti­que du Chœur de Chambre de Rouen ainsi que celle du chœur du Crédit Coopératif depuis 2016, et la direc­tion du Choeur d’Oratorio de Paris depuis 2019.

En tant que chef de chœur, il se pro­duit en France (Salle Pleyel, Philharmonie de Paris, Théâtre des Champs-Elysées, Petit Palais, Oratoire du Louvre, Palais de Tokyo...) ainsi qu’à l’étran­ger (Allemagne, Italie, Belgique), et dans de nom­breux fes­ti­vals (Festival du Val D’Arly, Musicales de Normandie,...), dans des pro­gram­mes a cap­pella, avec piano ou avec orches­tre (Orchestre Lamoureux, Les Siècles, Orchestre de Paris, Orchestre Régional de Normandie, Orchestre de l’Opéra de Rouen) ou lors de ciné-concerts (Grand Rex, Salle Pleyel). Il col­la­bore alors avec des chefs comme M. Plasson, F-X. Roth, T. Hengelbrock, B. Procopio, M. Romano,...

Il explore un large réper­toire allant de la musi­que de la Renaissance aux créa­tions contem­po­rai­nes (Philippe Hersant, Thierry Machuel, Franck Krawczyk, Helios Azoulay, Antoine Berland, Sebastien Rivas) en pas­sant par des œuvres méconnues ou rare­ment abor­dées, à l’image de cer­tai­nes œuvres cho­ra­les issues des diver­ses tra­di­tions du monde qu’il se plaît à met­tre en espace.